Plan du site • 
Retour en haut

 

Samedi 26 Novembre 2016
L'Assemblée Générale

Escaliers de la rue Prunelle.
Le groupe dans les escayers de la rue Prunelle.
Photo Michel Matray

L'association de sauvegarde des lavoirs et du petit patrimoine a tenu son Assemblée Générale le 26 Novembre 2016 à Lyon.

Au programme des visites :
– Il y avait l'école La Martinière des Filles au 33, rue de la Martinière. Jean-Loup nous a conté des anecdotes sur madame de Cuzieu (1795-1884), une bienfaitrice qui a permis à des jeunes filles de suivre un enseignement de qualité dans cet établissement inauguré le 19 mai 1907 par le Président de la République Armand Fallières.
– Puis une traboule entre le 23 de la rue Sergent Blandan et le 4 de la rue Pierre Poivre, qui nous permet de découvrir une cour où un escalier central relie deux immeubles par des passerelles.
– Le passage par la place Sathonay ne manque pas de rappeler le passé chaotique des statues. Jean Pierre Hippolyte Blandan, un lyonnais, héros de la conquête de l'Algérie ayant résisté avec une poignée d'hommes dans le combat de Béni-Mered le 11 avril 1842 plus connu sous le nom de « Sergent Blandan » a une statue actuellement en pierre. Elle a remplacé en 1962, une statue en bronze également du Sergent Blandan, qui a été fondue en 1941 pour fabriquer des boulets de canon pour suivre une Ordonnance de Vichy. Il y avait avant celle-ci une statue de Jacquard qui a été déménagée le 22 avril 1900 sur la place de la Croix-Rousse.
De part et d'autre de l'escalier de la Montée de la Muette, se trouvent deux fontaines ornées de lions en fonte fabriqués à la Fonderie Nationale du Creusot, répliques des lions couchés dits de Nectanébo Ier (pharaon Égyptien IVe av. J.-C.) qui ornaient la fontaine de l'Institut à Paris, inspirées de la Fontana dell'Acqua Felice à Rome (Piazza di San Bernardo).
– Nous évoquons le Jardin des plantes avec présentation de gravures et de cartes dont Michel a le secret avant de rejoindre l'amphithéâtre des Trois Gaules où Julian fait un petit exposé des fouilles qui ont été entreprises et des hypothèses historiques attribuées à ce lieu emblématique, puisqu'il fait partie du sanctuaire fédéral des Trois Gaules. C'est ici que furent suppliciés les martyrs de Lyon en 177 dont Blandine. Les pierres de cet édifice abandonné ont servi à construire de nombreux édifices de la Ville. Des vestiges ont même été retrouvés dans la Saône.
– Nous continuons notre visite vers la rue des Pierres Plantées et la rue Neyret pour découvrir l'église du Bon Pasteur, construite par l'architecte Clair Tisseur plus connu pour les lyonnais sous le pseudonyme de Nizier du Puitspelu, l'auteur du Littré de la Grand'Côte. Une église inachevée sur laquelle les rumeurs les plus folles circulent. La première pierre a été posée par Napoléon III et l'impératrice Eugénie. On peut distinguer sur les sculptures extérieures des diables qui peuvent être surprenants. Nous ne pourrons pas voir les magnifiques vitraux de Lucien Bégule car l'église n'est pas accessible à la visite.
– Nous rejoignons le lavoir de la rue Flesselles. Espace réaménagé (Le lavoir public) qui a conservé certains éléments du lavoir qui avait ouvert ses portes en 1934 avec ses nombreuses lessiveuses. Nous pouvons y entrer et assister à une petite représentation de nos deux gracieuses lavandières qui interprètent un petit texte écrit par Michel.
– La dernière étape de notre circuit est La Maison aux 365 fenêtres ou maison Brunet typique avec ses 4 portes d'allées représentant les saisons, ses 6 étages plus un entresol pour les jours de la semaine ou ses 2 fois 6 étages pour les mois, ses 52 cheminées (il y avait initialement 52 logements) pour les semaines de l'année. Mais y a-t-il 365 fenêtres ?… en fait il y en a 378 selon qu’elles soient murées ou non. Cette maison a joué un rôle important dans la Révolte des canuts de 1831, on la surnommait la « forteresse du peuple », même si elle a failli être détruite à la révolte de 1834.

Nous sommes à deux pas de notre lieu pour le déroulement de l'AG au Restaurant "Comptoir du Sud" où Rapports Moral et Financier ont été acceptés sans problèmes. Président, trésorier et secrétaire ont été reconduits.
Après le repas, nous avons pu profiter d'une très belle fin d'après-midi à nous bambaner.

 Le Rapport moral de l'année 2015-2016.

 Le Rapport financier de l'année 2015-2016.

 

 

Pour revivre ces moments, voici d'autres photos de cette journée.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

 



Lycée de la Martinère.


Traboule
23, Rue Sergent Blandan


Escalier central.


Place Sathonay.


 


Michel Matray présente une planche du plan scénographique de la ville de Lyon au XVIe siècle.


 


 


 


Lion de la place Sathonay.


Montée de la Muette.


Photo du groupe.


Monument Burdeau
et clocher de l'église du Bon-Pasteur.


Amphithéâtre des Trois Gaules


 


Vue depuis la rue des Tables Claudiennes.


Église du Bon-Pasteur.


Détail de la façade : des masques diaboliques.


Impasse de Flesselles.


 


Inscription lavoir public.


Au Lavoir Public,


les spectateurs


écoutent la saynète.


Place Rouville.


 


Maison Brunet.

 

 Restaurant Comptoir du Sud


Enseigne du restaurant.


AG dans la salle de restaurant.


La tablée.