Plan du site • 

 

Samedi 12 Mai 2012
Sortie à Lyon

Le n°1 du Jounal de Madelon du 16 juillet 1876.

Le n° 1 du « Journal de Madelon » - Juillet 1876
(elle tient un battoir et une canette de soie).

Les plates lyonnaises sur le Rhône.
Les « Plates » lyonnaises sur le Rhône.

Le rendez vous était pris le samedi 12 mai, place Benoît Crépu, dans le 5e arrondissement.
A notre arrivée, 10 heures, sous des trombes d'eau, il fut décidé de repousser la visite qui nous attendait.
Certains s'en allèrent visiter la Confluence, d'autres le monde du cinéma, avant de nous retrouver comme convenus, à midi à La limonade de Marinette (rue Saint-Georges).
Là dans un décor d'épicerie des années 50-60, nous déjeunèrent dans une folle ambiance amicale tel que le voulait l'effet bistrot du coin.

Passé le repas, le temps s'étant éclaircit, nous avons pu faire la fameuse visite promise. Notre président menait la marche, avec ses fiches, ses images et sa valise au fil de l'eau.
Notre point de départ fut la passerelle Saint-Georges, de là, nous eurent droit à un discours passionné et passionnant à la fois sur les plattes et batelières mais aussi sur l'histoire du quartier, qui nous mena de Couturier, en passant par Bonaparte jusqu'à Justice. Michel nous surprit encore où cette fois-ci il arbora l'habit du juge, mais aussi du bon abbé.
Après avoir franchi le fleuve, nous sommes redescendus le long du cours d'eau jusqu'au bas port de la Passerelle Saint-Georges où nous avons eu droit à une petite pièce de théâtre, avant de présenter notre billet au guichet de la passerelle afin de pouvoir la traverser et rejoindre la rive droite où notre visite se termina avec des accolades d'adieu, après une très bonne journée passé ensemble.

 

Le résumé a été écrit par Julian Castelbou et les photos fournies par Julian et Jacques Duparchy.
Merci à eux qui nous permettent de revivre ces moments.

 

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

 Quelques photos de la sortie…


 Tout d'abord le bistrot « La limonade de Marinette ».


Mais à quoi peut bien servir cet ustensile ?


A gauche, c'est un coupe muselet !
A droite, à vous de chercher…


Il ne faut pas oublier les anniversaires…


Tous se pressent pour la photo.

 Avant que la ballade ne démarre vraiment.


Le groupe est fin prêt pour la découverte.


La 1re halte n'est pas trop loin,
c'est la passerelle Saint-Georges.


Il ne faut pas oublier de remarquer le plus petit étroit immeuble de Lyon (en rouge).


Avant de rejoindre le bas-port.


Et d'apprécier les explications de Michel.


Que tous écoutent religieusement,
y compris sa fenotte.


Un discours digne d'un avocat…
est-ce que Didier a apprécié ?


Lyon, berceau du cinéma, nous ne pouvions
manquer de tester cette merveille.


Même si le temps n'a pas permis
à ce que l'expérience soit appréciée par tous !


Après avoir traversé la passerelle
du Palais de Justice et sous les yeux de Fourvière


Michel avait revêtu le costume d'abbé.


Nous rejoignons le bas-port
de la passerelle Saint-Georges,

 


où nous avons droit à un petit impromptu.


Michel nous fait découvrir le 1er Journal de Madelon.


Et nom d'un rat, le dessin est fait
pour illustrer cette bambane.


Il est temps de retourner dans notre cambuse, mais pour ce faire, il nous faut obtenir le ticket de passage…

 



[Haut de page]