Plan du site • 

 

Dimanche 9 Juin 2013
Sortie à Lyon

Plaque Place Louis le Grand.
Plaque portant l'ancien nom de la Place Bellecour

La sortie de cette année va de nouveau nous conduire à Lyon. Il s'agit de découvrir des aspects inconnus de l'histoire et des personnages qui ont habité et marqué cette Place.
Le rendez-vous est fixé à 10 heures au pied de la statue de Louis XIV.
Avant toute chose, il était normal d'aborder la forme de cette place qui contrairement à ce que l'on peut penser, n'est pas rectangulaire, mais trapézoïdale. Puis, d'aborder l'histoire de la statue. En effet, la toute première statue représentant Louis XIV avait été réalisée par Martin Desjardins, mais en 1793, elle sera fondue pour en faire des canons. Il faudra attendre 1825 avant qu'une nouvelle statue de Louis XIV ne soit remise en place. C'est celle que l'on peut voir actuellement et c'est une œuvre de François-Frédéric Lemot. Michel Matray rappelle que l'absence d'étriers est normale et que c'est une légende le fait que le sculpteur se soit suicidé après avoir « oublié » les étriers.

Il nous faut commencer à faire le tour de la Place à la découverte des détails, tout en écoutant les anecdotes qu'a préparé Michel après ses nombreuses recherches. La place qui est un lieu emblématique de Lyon a toujours eu un attrait pour les familles notables qui possédaient aussi des maisons de villégiature à l'extérieur de Lyon, comme les « châteaux » à Limonest.
Les pharmacies étaient très présentes autour de la place et les nombreuses publicités que l'on pouvait trouver dans la presse écrite confirment la localisation de ces officines. La lecture des coupures de presse illustre les critères qui étaient retenus pour vendre les produits et les services.
En passant devant le Café Bellecour, Michel nous rappelle, que c'est dans ce lieu qu'Alexis Jenni a écrit son premier roman « L’Art français de la guerre » qui sera couronné du prix Goncourt en 2011. Et si l'on veut rencontrer le célèbre peintre Jacques Truphémus, c'est la bonne adresse.
On ne pouvait pas ne pas s'arrêter devant la statue du Petit Prince et de Saint-Exupéry, qui a été érigée en 2000 pour commémorer le centenaire de la naissance de ce lyonnais célèbre. Quand on lève les yeux pour découvrir l'œuvre de Christiane Guillaubet, on a presque l'impression que ces deux personnages s'envolent dans le bleu du ciel…
On s'arrête devant le Cercle de l'Union qui a été créé durant la Grande Guerre et a regroupé des cercles plus anciens qui n'avaient plus beaucoup d'adhérents après les combats.
En poursuivant le tour de la place, on remarque un numéro : le 24 bis. C'est le seul numéro bis de la place.
Ce sera le Veilleur de Pierre qui sera notre dernière halte autour de la place.

Avant de rejoindre notre lieu de pique-nique sur les bords du Rhône, une petite halte au pied du clocher de la Charité s'est imposé.
Et ceux qui pouvaient participer, ont récupéré leur panier et partagé avec les autres ce qu'ils avaient apporté. Ce fut un moment très convivial sous un très beau soleil.

 

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

 Quelques photos de la sortie…



Le lieu de rendez-vous…


Lecture d'une publicité
glanée dans la presse du XIXe.


Devant le « Café Bellecour ».


Au pied de la statue de Saint-Exupéry.


Les deux héros, à la recherche des étoiles…


Le Royal qui était un lieu de spectacle, puis un cinéma, avant d'être un restaurant…


Le Veilleur de Pierre.

[1'25]
Nous avons droit à un petit impromptu.  


Place Antonin Poncet,
au pied du clocher de la Charité.


Notre « guide » n'a pas recueilli un pourboire très avantageux,


malgré l'énorme travail réalisé depuis les recherches, jusqu'à la restitution ce dimanche.

Avant de se retrouver sur les quais du Rhône pour partager notre pique-nique…

 



[Haut de page]