Plan du site • 

 

L'Histoire d'un lavoir :
le lavoir du Petit Paris à Limonest
Représentation du Mardi 12 Juin 2007


Les lavandières encadrées par Françoise Rousseau
et la musicienne Juliette Lardanchet.

Ce spectacle a été l'occasion de réunir de nombreuses personnes qui étaient venues écouter le spectacle organisé par l'atelier théâtre de l'ASCJL.
Orchestré d'une main de maître par Françoise Rousseau, les jeunes de Lissieu ont joué des sketches de Titeuf, suivis par les plus grands de Lissieu qui ont interprété « Ma Solange » avant de découvrir « l'Histoire d'un lavoir », celui du Petit Paris, sur un texte de Michel Matray, joué admirablement par les jeunes de Limonest.
C'est l'histoire de ce magnifique lavoir qui est contée et jouée. Le spectacle au bord de ces pierres leur redonne vie. Et bien que ce soit des jeunes qui interprètent les scènes, depuis le projet, les délibérations du Conseil Municipal, les craintes de certaines lavandières et l'inauguration, il y a beaucoup d'émotions. Les tableaux sont ponctués par un poème et une chanson interprétée par Juliette Lardanchet.
Merci à tous pour le talent dont ils ont fait preuve, leur travail a été récompensé par les applaudissements nourris qui ont clôturé ce spectacle avant le verre de l'amitié ou petits et grands ont pu se retrouver et compléter leurs connaissances historiques avec les panneaux présentés par Michel Matray.

 Cliquez sur le journal pour consulter l'article
paru dans « Le Progrès »
du 14 juin 2007
.

Pour revivre ces moments, voici les photos de ce spectacle.
Merci à Daniel Polin pour les photos qu'il nous a autorisé à publier.

 

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

 La représentation



Des spectateurs attentifs


aux sketches de Titeuf…


Françoise Rousseau, prête à souffler si besoin.


« Ma Solange »

 

 L'Histoire d'un lavoir



Les lavandières


La délibération du Conseil


Michel Matray


La chanson interprétée par
Juliette Lardanchet


C'est la fin des travaux,
le jour de l'inauguration


Le discours traditionnel


Les craintes s'estompent


Les acteurs saluent


De chauds applaudissements
les récompensent


Le buffet va réconforter
acteurs et public.

 



[Haut de page]