Plan du site • 

 

 

Le lavoir des Gasses retrouvera-t-il ses lettres de noblesse ?

La mairie souhaite convaincre la Communauté urbaine de Lyon de la nécessité de remettre en état ce petit bout de patrimoine et prépare un dossier pour lancer une souscription

Le Progrès (quotidien lyonnais) du 30 décembre 2006

 

Le lavoir des Gasses a besoin de travaux afin de retrouver ses lettres de noblesse. Dans ce but, la municipalité monte un dossier pour lancer une souscription afin de remettre en état les canalisations.

« Cette canalisation qui descend du haut de la Jardinière est en poterie. Elle a été endommagée suite à des travaux de voirie. En fait, elle a été coupée », explique Henri Magnin, adjoint à l'environnement. « La source est toujours active mais suite à la destruction de cette canalisation, l'eau s'infiltre maintenant partout. D'ailleurs, beaucoup de maisons se trouvent sur le lit du ruisseau », rappelle-t-il.

Il faut savoir que sur ce site se trouvaient auparavant beaucoup de cressonnières. Ce lavoir est le seul des Monts d'Or à avoir quatre pans, ce qui en fait son originalité.

Même les jeunes de ce quartier souhaitent « s'approprier » les lieux : « ils sont prêts à nettoyer les nombreux tags qui malheureusement ont fleuri depuis plusieurs années », ajoute l'adjoint.

Le souci : avoir l'accord de la Communauté urbaine de Lyon avant de se lancer dans la remise en état. Une opération qui se ferait alors avec l'aide du syndicat mixte des Monts d'Or et l'association Lavoirs des Monts d'Or, qui se trouve sur Limonest et qui, depuis quelques années, restaure de nombreux lavoirs à l'abandon sur le secteur.

Tous ces partenaires espèrent que la souscription aboutira rapidement afin de faire revivre ce magnifique lavoir.

De notre correspondante locale, Marie-Claude Vasque

 Cliquez sur le journal pour consulter l'article
paru dans « Le Progrès » le 30/12/2006

 



[Haut de page]